24/05/2004

Emergement

D'une sieste à la hauteur de mes ambitions : de 14.30 à now ! Pas peu fier le Mat.
 J'ai reçu pendant cette dernière,un coup de fil surréaliste. Généreusement, je vais partager cet instant d'émotion avec vous:
 J'ai déposé une réclamation bij de post pour une histoire de recommandé (je vous passe les détails , pas relevants). La chef du bureau m'appelle cet après midi, alors que je suis en plein sommeil paradoxal:
 
 - Bonjour, je suis bien chez Mr Untel (moi)
 - hmmmmmmmmmm (voix très endormie)
 - Je suis la chef de bureau  de la poste du bureau de blablabla. Je vous appelle au sujet de la réclamation que vous avez déposé la semaine dernière, c'est pour vous signaler que nous ne pouvons y donner suite. Il n'y a plus que des codes-barres aujourd'hui Monsieur
- plus que des codes barres ? (toujours aussi endormi)
- Oui Monsieur , il n'y a plus que des codes barres, il n'y a plus que des codes barres (affolée, elle répète deux fois pour être sure que j'ai bien compris)
- hmmmmmmmmmmmmmm, je vous remercie d'avoir appelé. Au revoir.
 
Cet inquiétant appel téléphonique, aurait pu, avec une telle conclusion (la fin du monde est proche ?) déclencher chez moi les pires cauchemars , mais fort heureusement il n'en fut rien.Je repris mes rêves là ou je les avais laissé. Mais sincèrement , ca m'a heurté tout de même ! Vous rendez vous bien compte ? Il n'y a plus que des codes barres ...  Conclusion: je suis trop has been. Ca ne s'améliore pas. Et d'un point de vue médical, il n'y a rien à faire à ce qu'on dit.
 

18:49 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

mmmmh une sieste , j'aurai tout donner pour une sieste! Veinard va!

Écrit par : faerie | 24/05/2004

Well , j'en conviens. Mais il va falloir que je me calme car les consequence se revelent desastreuses a l'usage...

Écrit par : Mat | 25/05/2004

Les commentaires sont fermés.