30/05/2004

Régulation automatique du bloggage enclenchée

  Question : le corps développerait-il des mécanismes métaboliques chez les bloggo-contaminés ?J'ai dormi quasi toute l'après midi (une fois de plus) et mes rêves étaient à mourir de rire. Encore hilare de mes aventures nocturnes en plein sommeil (diurne je veux dire, mais vous aurez compris), je me réjouis d'aller conter cette "chose" la sur mon blog qui n'est pas loin de crier famine. Un peu dans le genre de cri que votre estomac produit quand  vous avez vraiment la dalle (très glamour ce bruit la je trouve).
 
  Je commence à taper mon fantastique récit  et c'est alors que le mécanisme de défense mis en place par mon organisme s'est déclenché : pas question d'aller rendre ca public, du moins pas avant d'en avoir saisi tout les tenants et aboutissants. On sait jamais qu'un psy indélicat, marabout, sorcier vaudou ou grand vizir spécialisé dans l'interprétation des rêves au chomage ne passe par ici. Découverte donc,  mon métabolisme comprend désormais un mécanisme de régulation automatique du bloggage . Bon a savoir mais aucun doute, va falloir me faire examiner (c'est peut être contagieux). 

18:12 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

Ethan

Mon neveu né ce matin a 7.30, 48 cm 3150 grammes. Bienvenue en ce monde...  Je vous en parlerai bien un petit peu plus mais alanon non ahfd c'est drôlement privé ca .
 NB :  La partie commentaires est cette fois-ci réservée au gens qui ne veulent pas d'enfants...  



00:54 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/05/2004

Grands verres et plaids à vins de Dehli : dépenseïte pathologique aiguë

Le vendredi est un bon jour pour acheter des verres à vins.  Les magasins à vins, j'aime beaucoup ça (eh oui, je suis un vrai bourgeois), vous voyez, ces magasins avec une vigne, des tire-bouchons et plein de bouteilles en vitrine qui vous donne la formidable opportunité de claquer des fortunes (et, nettement plus pertinent, les dégustations sans obligation d'achat) . Remballant ma raison sans aucun ménagement (je n'avais besoins de rien)  j'entre, attiré. Tout de suite, ça part dans la bonne gamme  et ça sonne juste: le fille qui tient le truc est très drôle, pleine de second degré et douée d'un  irrationnel peu commun. Superbe jardin en plein milieu de la ville. Je complimente et elle me propose de m'installer juste pour tester à quel point on s'y sent bien.

 Je teste et effectivement : niveau de tranquillité et de paisibilitude (néologisme, copyright VM, le 29 mai 2004) très au dessus de la moyenne. Mieux que mon appartement en tout cas (j'exagère).  Suis sorti de ce magasin avec 6 verres a vins (j'ai assez de bouteilles chez moi à la maison à mon goût. Attendez je compte : 9 en stock pour l'instant). Notez que je n'avais pas spécialement besoin mais juste envie. Je retournerai dans cet endroit. Je sais pas si je vais encore aller y lâcher mes €€ mais en tout cas pour profiter du jardin (et tout à fait entre nous, j'y suis invité, mais je soupçonne que ce n'est pas mon physique d'Apollon qui y est pour quelque chose, mais bien la faible résistance de mon portefeuille) 

 

Etape suivante, (toujours à la recherche d'une nappe),  j'entre dans un magasin genre tissu indiens, autres bijoux babioles et foulards en Cachemire à 150 euros.

 Deux filles tiennent l'endroit, écroulées de rire au comptoir pour une histoire de 15 euros perdus dans la compta (soit un dixième de foulard). J'aime bien. J'entre dans le délire avec elles, une gamme Jazz genre Ré mineure 7ème enrichi, mais elles sont vraiment pas facile à suivre. En plus elles sont deux et moi suis tout seul. La joute est inégale mais très drôle.   En revanche, les nappes qu’elles me proposent, c'est pas trop ca. Ca ne va pas du tout même. Je lui dit, lui parle de mon canapé au ton bordeau très chaud. Elle pousse un « j'ai ce qu'il vous faut ! » à la limite de l'orgasmique en me montrant un immense plaid, garanti à vie 100% inutile. Tiens je n’étais pas venu pour une nappe moi ? Pourtant, je n’ai pas résisté longtemps. Suis sorti avec la belle pièce (le plaid) sous le bras (après un petit dialogue en La mineur dièse). Très fortes pour l’improvisation les demoiselles, vous parlez d’une jam-session. Je vais retourner, pas pour acheter quoi que ce soit (une fois ça suffit)  mais parce que je me suis bien amusé. La prochaine fois, nous jouerons une progression chromatique en Si majeur 9ème.  Et puis elles m'ont dit qu'elles allaient m'encoder : j’aurai un code barre de plus bientôt. Mais je me réconforte : c'est un magasin de commerce équitable, et grâce à mon achat, quelques  indiens seront payés décemment pour le labeur. BA.

 

  Je n'avais besoin ni de verres à vin ni de plaid, mais bon maintenant que je les ai faut bien que je leur trouve un usage. Les verres ça va pas poser trop de problèmes mais le plaid ? Hum  je vais aller leur demander. " Le plaid que je vous ai acheté hier. Il est très beau,  mais vous n'avez pas une idée de ce que je pourrais en faire (oublié de demander si le service après vente comprenait ce genre de conseil).  Il n'y a pas marqué Plaid Consulting sur le site (www.citizendream.com) mais je vais essayer quand même... 

 Et hier, tout ça n'était qu'un début. Je n'étais pas au bout de mes surprises !  

 

P.S à l’attention de Francis Lalanne : Francis, si tu m’entend, coupe toi les cheveux (d’urgence)



11:40 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

27/05/2004

L'age, critère pas relevant et conducteurs STIB: attentifs please

Trajet en 38,  ces bus à la décoration myhologique indienne. Jusque la rien d'anormal sauf que
 1° Suis entré en présentant ma carte d'étudiant en lieu et place de mon abonnement
 2° Une personne agée ( entre 60 et 70 ) s'est levée pour m'offrir sa place.
 
La carte d'étudiant , passe encore mais qu'on me cède sa place a 60 ans, ca dépasse mon entendement. Limite ca suscite quelques inquiétudes sur mon aspect exterieur (pas de cheveux gris, pas de rides , bonne mobilité, absence de dentier ou d'appareil auditif). Je me suis regardé dans le miroir en rentrant et tout à l'air normal...

20:04 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Pend toi à ton maquillage et toi avale ta cravate !

Est-ce l'insatisfaction , la névrose ou la tristesse qui incite ainsi à maudire, grogner, mépriser,juger et insulter ? Le train est à l'arrêt dans la gare du midi. Cela dure plus longtemps qu'à l'habitude. Je suis plongé dans mon journal et je n'y prête guere plus d'attention. Quelques articles plus tard , un contrôleur annonce que quelqu'un s'est fait aggressé et dépouillé et que le train ne peut repartir avant que la police soit venu constater les faits et recueillir les témoignages nécéssaires. Je ne percute pas plus que ca et continue ma lecture.  Par contre, je suis quelque peu écoeuré du voyeurisme malsain qui s'etend a travers le convoi : quelqu'un souffre, quelqu'un est en difficulté  ( un peu sur le ton "j'ai une place pour un concert à  Forest National ce soir, super bien placé").
 
Est-il donc nécéssaire, pour se sentir bien de toujours avoir une référence "par le bas" ? Constater que il y a des gens plus mal que nous afin de pouvoir s'autoriser a se dire, ma vie est belle , je me sens bien. Mais à nouveau , la réflexion ne dépasse pas ce stade et je me replonge dans ma lecture.
 
Lorsque dix minutes plus tard ,  le contrôleur venait nous annoncer que le train était annulé suite à une décision de police,  le "moi" pris immédiatement la place du "lui" dans les opinions. Qu'un pauvre malheureux (ou une pauvre malheureuse) se fasse tabasser et voler, personne n'y trouve rien à redire. En revanche que le train soit annulé par contre semble tout à fait intolérable. Révolutionnaires (h ou f) , dans la trentaine avec expérience, sortez de vos tombes on a besoin de vous.
Pardonnera-t-on à la police (très décriée, je sais) d'avoir fait  (du moins tenté de faire, je connais pas la fin de l'histoire) son travail ou pire encore à la victime de s'être fait aggresser ? Perso , je trouve que ce serait quand même bien que la victime , les aggresseurs, le contrôleur, les flics , le sous-chef de gare, le chef de gare et le CEO de la SNCB, ainsi que le Premier et son ministre des transport ( régional et fédéral cela s'entend) démissionnent ! Ca ira surement mieux après. Et puis déja , la victime , ce serait  pas mal qu'elle donne l'exemple pour inspirer les suivants.
J'ai essayé un instant de me mettre à la place de l'accompagnateur du train et imaginer ce que je répondrais à ces insultes, à cette colère et à ce mépris. Sincèrement, je n'ai pas trouvé.  L'épisode doit avoir duré quelque chose comme 25 minutes au total.
 
"Ca fait trois fois cette semaine , c'est un scandale"  ( C'est pas possible Madame . Ya eu bien plus que 3 aggressions cette semaine. "Bouffe ton maquillage toi. Ca va regler tes problème d'anorexie")
 
Vous vous rendez-compte ? Ca fait une heure qu'on est la et vous nous le dites seulement maintenant ?"  ( Votre montre déconne Monsieur , ca fait 25 minutes. Ou alors vous exagerez. "Pend toi a ta cravate et lègue moi ton planning..")

Question : la souffrance et l'ennui sont ils donc si grand et si répandus? Pour ainsi gaspiller son énérgie dans des disputes et des humeurs vaines et stériles ? (Blessantes aussi : contrôleur, si tu passes par ici , félicitation pour ton calme et ton sang-froid). Je ne vois pas d'autre hypothèse. Si vous avez des idées , faites le moi savoir. C'est pas un sujet essentiel mais ca m'intéresse.
 
Quand à moi, suis parti prendre le tram, mais que pouvais-je bien lui dire ? J'ai tout de même osé lui laisser un "merci de nous avoir averti"  affrontant ainsi quelques regards interdits et stupéfaits.
Un sourire est venu  sur ses lèvres , et  ça m'a fait drôlement plaisir ça. Je n'aurais pas la mauvaise foi de nier que la notion de provocation n'est pas présente, mais j'assume.
 
Il faudrait pas comprendre que je me sens mieux ou différents ou que (hérésie) je juge : quand je m'ennuie , que je suis triste ou malheureux , je réagis comme ca aussi mais a mon avis ,c'est pas trop constructif comme solution. La pour l'instant il se trouve que je me sens plutôt bien et que ca m'arrive pas trop souvent. La prochaine fois que je serais mal , j'essayerai d'être attentif  à ca et consacrer mon énergie à des choses qui peuvent m'aider.  Des mauvaises langues diront que je suis déja bien atteint comme ca .. peuvent dire ce qu'elles veulent les mauvaises langues .. ca me dérange pas.
 
Message pour Ingrid :  La démocratie en Colombie , tout le monde s'en fout. Lance toi dans le transport ferroviaire, c'est nettement plus porteur comme crénau.

15:19 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

26/05/2004

Mojito ou Caipirinha ?

Votre avis sur la question (tout ce qui vous passe par la tête)
Mon avis personnel à moi: (redondance : si "personnel" fonctionne plus, "à moi" prend le relais.Très égocentrique tout ca. Pas grave)
 
1. Les deux sont délicieux.
2. C'est très branché.
3. C'est pas un problème de se vouloir branché. Tout le monde essaye d'une manière ou d'une autre d'être branché aux yeux de quelqu'un (enfin 10 000 000 en Belgique moins quelques uns)
4. Ca coute un pont ces trucs la (=> d'ou son caractère "branché" )
5. Pas si facile que ca d'en faire des bons (ou bonnes, Caipirinha c'est genre feminin)
6. L'exces nuit en tout.
7. Surtout pour ca.
 
Conclusion : darpe ciem mais modérons nous ! Caipirinha termine avec un faible avantage car un peu plus facile à faire.

18:54 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

6 heures de sommeils accordées en deux nuits

et victime d'un terrorisme gastronomique, mon corps se plaint. Vais le laisser souffler un peu (mais pas encore tout de suite tout de suite).Alalala , ce que j'aimerai bien avoir une reunion...

08:13 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

25/05/2004

En fait je travaille pas au quatrieme

mais bien au sixieme ( d'un point de vue physique, d'un point de vue logique, je travaille au deuxieme. Suis un genre de post avance. Mauvais jeu de mot ca ) Hum .. pire que ce que je pensais, les consequences du dereglement mentionne ce matin. Heureusement , je ne suis que simple plouc , et je ne vais jamais dans des reunions. Personne verra rien Amusez vous bien !

07:49 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Dérèglement aggravée du cycle de sommeil.

Je constate que mes nuits deviennent de plus en plus courtes et mes sieste de plus en plus longues. Un processus pervers est en cours,et il va falloir resynchroniser l'ensemble parce que ca part en c... sérieusement.  Dévoré Shan Sa , La joueuse de Go jusque trois heures trente du matin. Prochain update deux arrêts de tram, 4 arrêts de train, deux escalators ,trois étages d'ascenseur ( inconcevable de les grimper à pied aujourd'hui) , un café et plein de "bonjour ca va ?" plus loin.
 
 
 
 

06:58 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/05/2004

Emergement

D'une sieste à la hauteur de mes ambitions : de 14.30 à now ! Pas peu fier le Mat.
 J'ai reçu pendant cette dernière,un coup de fil surréaliste. Généreusement, je vais partager cet instant d'émotion avec vous:
 J'ai déposé une réclamation bij de post pour une histoire de recommandé (je vous passe les détails , pas relevants). La chef du bureau m'appelle cet après midi, alors que je suis en plein sommeil paradoxal:
 
 - Bonjour, je suis bien chez Mr Untel (moi)
 - hmmmmmmmmmm (voix très endormie)
 - Je suis la chef de bureau  de la poste du bureau de blablabla. Je vous appelle au sujet de la réclamation que vous avez déposé la semaine dernière, c'est pour vous signaler que nous ne pouvons y donner suite. Il n'y a plus que des codes-barres aujourd'hui Monsieur
- plus que des codes barres ? (toujours aussi endormi)
- Oui Monsieur , il n'y a plus que des codes barres, il n'y a plus que des codes barres (affolée, elle répète deux fois pour être sure que j'ai bien compris)
- hmmmmmmmmmmmmmm, je vous remercie d'avoir appelé. Au revoir.
 
Cet inquiétant appel téléphonique, aurait pu, avec une telle conclusion (la fin du monde est proche ?) déclencher chez moi les pires cauchemars , mais fort heureusement il n'en fut rien.Je repris mes rêves là ou je les avais laissé. Mais sincèrement , ca m'a heurté tout de même ! Vous rendez vous bien compte ? Il n'y a plus que des codes barres ...  Conclusion: je suis trop has been. Ca ne s'améliore pas. Et d'un point de vue médical, il n'y a rien à faire à ce qu'on dit.
 

18:49 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Fini ;-)

Situation : au bureau , niveau d'acotedelaplaquitude plus élevé que ce que je n'aurais voulu suite au rouge frais de hier soir. Pas grave. 4 heures d'effort en perspective et retour à la maison pour étudier ( toujours et encore). Surtout que now , il y a une motivation supplémentaire : si j'ai 16/20 au cours X ( convenu entre nous) elles viennent se champagniser avec moi (elles amèneront la bouteille en plus).Ca ne fait que renforcer ma determination.
 
Assez oppressé ce matin par
1° des gens bruyants et agités dans le train incapable de respecter la tranquillité d'autrui
2° la pénible sortie de la gare centrale . Je me sens jamais très bien moi dans des mouvements de foule pareils.
3° le café de la machine , qui rien à faire n'est pas très bon. Tout comme les croissants , qui ne sont pas aussi bons que ceux du samedi ou du dimanche (aucun doute la dessus)
 
Bon ,  vais justifier mon salaire la  (tout de même)
Mes sincères félicitations à tous ceux qui ont eu la bonne idée de prolonger leur congé jusque demain par exemple (voir encore plus tard)
 

07:57 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

23/05/2004

Entre 20.30 et 21.00 m'a-t-elle dit

Tranquille. Je suis content de la voir.
Gotan Project qui sonne . Un petit verre de rouge frais entre les doigts. L'orchidée toujours aussi magnifique. J'aime beaucoup ce genre d'instant !

20:52 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Arreté Royal du 9 Mars 1973 , Art.9, Alinea deux. Extrait du droit belge

§ 2. Deux ou plusieurs produits textiles ayant la même teneur en fibres qui forment, de manière usuelle, un ensemble inséparable, peuvent être munis d'une seule étiquette.(§ 3. Sans préjudice de l'article 11 :a) la composition fibreuse des articles suivants de corsetterie est indiquée en donnant la composition de l'ensemble du produit ou bien, soit globalement soit séparément, celle des parties visées ci-dessous :
  - pour les soutiens-gorges: tissu extérieur et intérieur des bonnets et du dos;
  - pour les gaines et corsets : plastrons avant et arrière de côté;
  - pour les combinés : tissu extérieur et intérieur des bonnets, plastrons avant et arrière et panneaux de côté.La composition fibreuse des articles de corsetterie autres que ceux visés dans l'alinéa précédent est indiquée en donnant la composition de l'ensemble du produit ou, soit globalement soit séparément, la composition des diverses parties de ces articles, l'étiquetage n'étant pas obligatoire pour les parties qui représentent moins de 10 % du poids total du produit.

 
 Question : savez-vous quel parti politique a intégré dans son programme une réforme de la reglementation portant sur  l'étiquetage des sous-vêtement feminins ? C'est vrai non ? A trois semaines des éléctions , il serait bon de revenir à des questions essentielles !
 
 

12:30 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Résistance de l'encre Parker à l'eau de pluie : très faible

  En bon génie que je suis, j'ai laissé le velux ouvert, mes cours étaient en dessous ( enfin , pas tous heureusement) , il a plu. Résultat un beau gachis. En + j'écris au stylo. Je vais les passer sous le fer à repasser histoire de voir (sisi j'ai un fer a repasser), mais j'y crois pas trop.
Petit déjeuner pantagruélique en faisant le tour de mes blogs favoris. Croissants, petits pains au chocolat, yaourt au sucre , jus d'orange pressé, chocolat chaud. Parti chercher les couques chantant  "Encore un matin, ami, ennemi , entre la raison et l'envie pompompom .. matin pour agir pour attendre la chance ou bousculer les évidences pom pom pom"
Dernier jour de congé. Puissance d'étudiage maximum enclenchée ! Un peu comme la navette spatiale sauf que je libère toute l'énergie en fin de mission.


09:07 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/05/2004

Snapshot ( langage de manager ca )

Mon orchidée : Grandiose, imposante !  La quatrième fleur est maintenant complètement ouverte , d'un ton fushia flamboyant  avec des charmantes touches  de blanc (au centre). Apparemment , jusque maintenant , je foire pas trop avec l'arrosage ( pas de victoire anticipée. Je ne l'ai que depuis 6 jours , et il faut l'arroser une fois par semaine. Ce qui signifie que je n' ai pas encore executé cette délicate opération. Difficile de foirer vu comme ca. Demain sera un grand jour pour nous-deux.

La salle de bain :suite à mes manoeuvre de la nuit passée , j'ai gagné une place considérable. Et j'ai aussi acheté ( en promotion) des  nouveaux essuies de couleurs ( orange - fushia - bordeaux - bleu marine ) qui révolutionnent complètement l'atmoshpère de cette pièce essentielle. Suis pas encore tout à fait satsisfait , mais je suis sur la bonne voie.

Etat du stock: En progression également. 6 bouteilles de Savigny Les Baunes 2002 , Domaine Jean-Marc Pavelot ( très bon ) sont venues renforcer les réserves. Aussi acheté une bouteille de Cachaca pour préparer des Mojitos sur la terasse (pas très has been tout ca n'est-ce pas). Et le Magnum de champagne que l'on doit toujours boire avec ma clik pour fêter la reussite de nos examens de janvier (on a plus trop la tête à ca pour l'instant) et quelques bouteilles achetées (pas cher)  d'après le très bon Guide des vins test achat 2003* (voir infra). Par contre , le frigo est presque vide. Temps de faire des courses la. Demain (ah non flute c'est dimanche)

Perspective sentimentale:  Elle me l'a posé. Se déguste en sauce, se marie très bien avec des pruneaux. Soit. Dommage mais pas très grave.

Blocus:  Alors la euh bon , c'est vraiment nécessaire ? Je suis impressioné par les techniques mises en oeuvre pour ne rien foutre (j'ai déja dit ça non ?). Mais j'ai bonne conscience car je sais que cela est du à l'absence du stress de la dernière minute ( il motive lui) . C'est passé comme ca en janvier , pas de raison que ca passe pas comme ca en juin ( j'ai deja dit ca aussi je crois). Pour donner une idée du rythme j'ai produit quatre pages de résumé en 5 jours.

Boulot : Super chouette . Mais ça fait un petit temps déjà. Comme tout le monde , je voudrais bien une augmentation, mais ça se donne à titre posthume aujourd'hui ces choses là (pas de budget , la crise ce genre de choses). Pas grave.

Le corps:    Pas trop mal. Qu'est ce que je dors bien ces jours ci ! Manque un peu d'activité (aucun rapport avec l'abondance de sommeil)  et je n'ai toujours pas mené à bien ma décision de refaire un peu de sport.  Impossible de me résoudre à refréquenter cet infame club de fitness. A la recherche d'une solution , mais pas une priorité pour l'instant.

Changement de domicile: En cours. Ca fait trois ans et demi que j'habite ici (enfin pour vous lecteurs, lectrices : la-bas) , et comme j'ai vu que on pouvait le faire via le ouaib now, je me suis donné la peine de changer de domicile. Je suis pas d'une nature  fainéante mais la pfui pénible ce genre de démarche. PUB : www.mycertipost.be très bien très pratique très in (d'après moi cela s'entend). Spécial pas bouger de chez soi pour s'acquitter de plein de formalités trop galères et pour protéger l'environnement. Gratuit qui plus est.

Le Blog  Pas à moi de juger.  Difficile de trouver le juste milieu entre ce qui trouve sa place et ce qui n'y a pas sa place (question de vie privée et d'intimité). J'imagine que ca s'acquiert avec la pratique. J'ai vu des choses dures et oppressantes en me baladant (rien a voir , mais je voulais le mentionner)

 

Douce nuit à ceux qui passeraient par ici (aux autres aussi notez )

*Un bouquin fantastique : pour pas trop cher vous apprenez à faire semblant de maitriser le sujet. On vous prendrais pour un oenologue averti alors que fondamentalement vous n'y connaissez que dalle. Exemple : Vous achetez une bouteille chez Colruyt (3,58 €), et une fois à table, vous ressortez le commentaire qui est écrit dans le bouquin (consulté préalablement à votre achat pour ramener un truc buvable qui n'allège pas trop votre portefeuille) genre "Belle robe carmin , joli nez typé, belle attaque en bouche aux tannins élégants" et autres trucs du style, et hop le tour est joué: ca en jette un max si vous faites ca bien. Et si vous buvez par exemple un 2002 , vous ajoutez d'un air assuré et assertif que le millésime 2000 était une récolte plus nerveuse, plus tonique .. De toute facon, vous n'en avez pas et personne ne sait vérifier. Prudence:  fonctionne uniquement à domicile.  Et en bonus , ya des bons truc pas trop chers renseignés dedans ( sisi ,je vous assure)



23:14 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Regardez donc

La différence d'heure entre l'avant dernier post et le dernier post (celui-ci ). Vous avez vu vous avez vu !  Réveillé en plein rêve par notre ami le Soleil ( qui est deja reparti depuis le coquin ! )
   Suis allé chercher croissants et petits pains en chantonnant "Regardez-moi pom pom Je suis le plus beau du quartier pom pom " Agréable. Elle commence bien la journée ( et la chanson aussi , en passant ).
 
 
 
 
 

09:16 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Aménagement interieur : mes folles nuits

 La il est 3.30 du matin , et je viens de placer mon séchoir au dessus de la machine pour gagner de la place dans la salle de bains. Mis a part le fait qu'il a failli me tomber dessus ( inconscient que je suis , j'ai fait ca tout seul ), la manoeuvre s'est bien déroulée
 Si c'est pas un coup de tête ca .. ( et NON ca ne pouvais pas attendre demain ! )

03:43 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/05/2004

Dans la série "Jo trop forts"

J'offre une demi olive a qui identifie le ça qui termine cet extrait..  Bonne chance à tous !
Indice : Les post d'en dessous peuvent vous aider. Tout les blogs de skynet peuvent aussi vous aider...
 
" Trahir qui disparut, dans La disparition, ravirait au lisant subtil tout plaisir. Motus donc, sur l'inconnu noyau manquant - " un rond pas tout à fait clos finissant pas un trait horizontal " -, blanc sillon damnatif ou s'abima un Anton Voyl, mais d'ou surgit aussi la fiction. Disons, sans plus, qu'il a rapport à la vocalisation. L'aiguillon paraîtra à d'aucuns trop grammatical. Vain soupçon : contraint par son savant pari à moult combinaisons,allusions, substitutions ou circonclusion, jamais G.P. n'arracha au banal discours joyaux plus brillant ni si purs. Jamais plus fol alibi n'accoucha d'avatars si mirobolants. Oui, il fallait un grand art, un art hors du commun pour fourbir tout un roman sans ça !"
 
Auteur : B. Pingaud.


22:31 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Testons notre niveau de hasbeenitude

Etes vous un vrai has-been ( vu que ca redevient tendance,  j'ai remarqué une recrudescence conséquente des faux has been. )
 
 http://www.bide-et-musique.com
 
Grace ces bienveillants,  j'ai rédecouvert avec bonheur des grands moments de l'histoire musicale contemporaine.  Liste non exhaustive :
 
Gold  : Laissez nous chanter
Debut de soirée : Nuit de folie
Thierry Hazard : Pour aller danser le jerk
Raymonde et les moutards : Y'en a marre
Jean Schultheis : Va te faire voir chez les grec ( 1987 très bon !! )
 
 Et je me rejouis deja d'entendre sur leur ondes des titres inbouliables tels que
 
Jean Pierre Castaldi : Le fou rire ( en duo avec Clementine Celarié )
Bernard Menez : Le tour du monde en 80 femmes
Bernard Tapie : Pour rire, pour de vrai.
Patrick Topaloff : La Saga des spermatos
 
Consultez leur flop 50 ou encore la très emouvante biographie de Jean Francois Maurice !
 Si vous aimez et que vous apprecier pleinement , pas de panique ( enfin , je pense ) .. vous êtes bien dans le mouvement ..
 
Pour ma part .. je décernerai le titre a Début de soirée, ex aequo avec Jean Schultheis.
 
 Après ces quelques instants de pur bonheur , vais retourner bosser mwa !
 
NB Si vous connaissez d'autres titres de cette trempe anthologique  , laissez un post ! suis interessé !
 

 

16:15 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Pour calmer mon envie de danser ...

Troisième paradoxe Austerien : le vagabondage est un auxiliaire de l'intimité. C'est le hasard, chez Auster, cette providence ironique et malicieuse, qui va casser la fausse division entre le proche et le lointain, le mien et le tien, le nôtre et le leur. Aussi loin qu'il parte, l'invidivu part à la rencontre de lui-même ; il est tendanciellement chez lui partout puisqu'il n'est pas chez lui dans sa propre maison [...]  A rebours de cette débauche d'égotisme, Auster à écrit avec son Invention de la solitude un récit dont la force réside dans la simplicité même.  ( tu parles Charles )
 
 et encore :
 
La démarche Austerienne n'est bien sur pas l'anamnèse Proustienne, la tentative de figer la fuite du temps dans une oeuvre d'art qui rachète par là même  les imperfections de la vie [...] Detective de soi, Paul Auster met une science très exacte du récit au service d'une enquète métaphysique: pourquoi y-a-t-il un moi plutôt que rien?
 
Source : Bruckner P. Paul Auster ou l'héritier sans testament.
 
Aouw , y a vraiment des gens qui ont du talent pour écrire n'importe quoi en faisant passer ca pour de l'intellectuel, et je suis sur qu'il y a plein de gens qui marchent a fond ( en + lui ca fait deux fois .. voire post infra).  Il y a toujours  l'hypothèse comme quoi c'est peut être moi qui suis à la masse grave ( à ne pas négliger ). La en tout cas, c'est sur , j'ai plus envie de danser.
  Dites , si on a rien compris , vous pensez qu'il ya moyen de se faire rembourser ? (ou alors ils expliquent )

 



00:30 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/05/2004

Et maintenant ,

En lisant un blog ( je vous dirai pas lequel ! )  et en écoutant GA ( pour ceux qui connaissent ) j'ai un de ces dansant la tout d'un coup . Pas une bonne idée ca .. dois bosser mwa demain !
 
 


23:30 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Je suis un fin stratège ma parole !

  Quand je vois les stratégies que je met en place pour pas travailler ( sais pas si c'est pour tout le monde comme ca ). Aujourd'hui , m'etait promis de terminer la premiere partie de ce cours ci et de commencer ce cours la.
   Me suis levé , suis parti flaner dehors sous le soleil ( j'ai failli retourner a la boutique de la belle fleuriste ) chercher des croissants et de kwa travailler pour la journée.
   Je me suis dit que finalement , mon appartement il etait pas si top que ca , donc j'ai encore RE tout cleané. Une fois ca fait , fallait bien classer quelques papiers rien a voir . Puis ya aussi ce super bouquin (Le Roi UBU) que j'ai commencé et qui est vraiment excellent ( enfin , que je trouve vraiment excellent). Ensuite sieste  de deux heure ( en me racontant des cracks pas possible ( je serais bien reposé , je travaillerai efficacement etc etc )
    Bon reveillé par le téléphone , un verre sur la terasse oui bien sur j'arrive..
 Bon  , j'ai quand même reussi à terminer la premiere partie de ce cours ci ! mais toz .. Laborieux hein Mat ..    Quelque part , cette nonchalance et ce detachement me plaisent , mais la veille de l'examen , ca me plait tout de suite nettement moins. Enfin , c'est passé comme ca en janvier, y a pas de raisons que ca passe pas comme ca en juin ( y a des mauvaises langues qui diraient que j'ai eu de la chance ?? )
 
   Demain sera (encore) un jour meilleur  !
 
   ( et j'ai aussi vu ce blog que je trouve trop drôle :  http://un-de-plus.skynetblogs.be/ )

23:28 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Au 200 ème visiteurs j'offre

Je sais pas vraiment pour être honnete. Ce sera une surprise !
Ho 200ème visiteur salut a toi !  Toutes mes felicitations ! Tu as gagné .. mystère ( l'idée dans ma tête pourtant s'est précisée ! )

11:10 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Ca s'annonce nettement mieux que hier

Bien dormi en pleine forme la tête claire bô temps bon café bon croissants appart tout propre,  Les cheveux mouillés après la douche , un calme plat dans la rue , toutes fenêtres ouvertes, Ahmad Jamal qui joue pas trop fort.  Hmm elle commence plutôt bien cette journée ;o)
 

10:39 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/05/2004

Certifié foireuse, la journée.

The NTOUMOS project (http://www.ntoumos.com)  au tavernier. J'organise la soirée de demain soir. Coup de fil, négociation accord. On s'appelle demain pour le timing .
 
Saisi d'un horrible doute , je vérifie et me rend compte ( misère) que ca commence dans 5 minutes ..  La journée se termine comme elle a commencé: complètement à coté de la plaque!
 
 Demain sera un jour meilleur ( mais j'ai loupé Ntoumos ...)
 
 

20:31 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Innatendu

J'ai preté mes notes de statistique à Mademoiselle AS ( à cause d'une batterie d'auto qui était plate)  Et hop ,sans prévenir;  voici que je les retrouve exposées à la vue de tous, sur notre toile adorée. C'est top , dans la prise de note , j'ai pas progresse d'un iota en 8 ans (manque de pratique sans doute )
Ca parle de test d'hypothèse , risque d'erreur  et probabilité critique (mais c'est "édulcoré"  a mon avis , les ingénieurs , et autres économiste , les "éléments de statistiques pour les science sociales" ca les fait bien rire.
Si ca vous interesse ... (j'en doute fort mais bon) c'est ici 
 
 http://membres.lycos.fr/xavfoll/
 
Graphologues .. passez votre chemin , votre avis ne m'intéresse pas .Les autres , vos commentaires ou remarques sont les bienvenus ( mais pas trop sérieux quand même. Fô pas pousser bobonne dans les orties) 
 
P.S : merci AS. Et sache que tu es toujours la bienvenue pour me les ramener ;o)
 

15:05 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Ce matin

J'ai mis mon pull à l'envers, j'ai loupé mon train et je me suis trompé d'étage. Encore un peu et je me trompais de boite.  Mais ca va je suis arrivé saint et sauf jusque a mon bureau.  Bonjour bonjour re bonjour , machine a café beaucoups de mails a lire ( suis en congé tout les après midi pour étudier ) .. Une grande journée qui commence ..  Vivement midi !



08:48 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/05/2004

Encore une bonne nouvelle

Dans mon e-mail aujourd'hui :
 
Cher Mxxxx xxxxx

Vos tickets pour Diana Krall (Mardi le 30/11/2004 20:30:00) ont été envoyés le 17/05/2004. Vous les recevrez bientôt.

 
  Je sais pas encore avec qui je vais aller voir ce concert mais je sais :
 
1° Que j'ai des places exceptionnelles (tout devant , 3ème rang)
2° Que celle qui m'accompagnera me plaira
3° Que j'ai le temps de voir venir. C'est dans 6 mois.
 
N.B : ceci n'est pas un appel à candidature...
 

 


16:27 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Quelques merveilles littéraires (à mon humble avis)

L'invention de la solitude, Paul Auster
Tout ce que j'aimais, Siri Husdvedt
Je suis un ecrivain frustré, J.A Mañas
Petit traité de désinvolture, D. Grozdanovitch
Quelqu'un d'autre, T. Benacquista
Traité du funambulisme, P. Petit
Luz ou le temps sauvage, Elsa Osorio
Mort d'un parfait bilingue, T. Gunzig
 
  Si vous pouvez, avez le temps .. lisez les vous verrez

14:09 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Quelle belle vie

J'aime trop la vie que je mène. Je sais , tout le monde s'en fout mais je tenais a le clamer haut et fort !
 
  Bon ya encore deux ou trois petits truc à fignoler .. mais rien de très grave ..

13:45 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |