19/09/2004

Pas encore mais c'est pour bientôt (et j'ai sorti mon blog de sous la poussière)

          Ce lundi 20, je me relance pour la seconde année de l'aventure entamée il y a de çà un an. Seconde année mais toujours en première : de sombres fantasmes ont reussi (à mon insu) à me convaincre que la voie qui m'était tracée partait dans la direction du droit. Quelques moment de reflexion (en pleine possesion de mes moyens pour plus de sécurité) ont confirmé cette attirance. Les cours de droit suivis l'année passée (même s'ils étaient dilués parmi un programme bien ventilé, à la limite de l'interdisciplinaire) m'ont donné le gout de la discipline.  J'hésite tout de même à utiliser l'expression "susciter une vocation" mais cela n'en est pas si lointain (une pure sensation, forcément subjective et difficile à confirmer vu le manque de références)
Pour fêter la reussite de l'année passée , je n'ai pas manqué d'imagination ni d'enthousiasme (et bien sur quelques €s disponibles) je vous explique :  il ya deux semaines, je me suis rendu en compagnie de deux camarades dans un magasin d'aeromodélisme dans la banlieue de Maline.
       Tout deux sont des RC/freaks ( hélicos et autres planeurs télécommandés) et mon idée était simplement de les accompagner sans aucune prétention consommatrice. Et j'y croyais vraiment. 1/2 et xxx euros plus tard , je sortais du magasin avec mes paquets sous le bras. Un superbe "Skystar" de 1 mètre 65 d'envergure accompagné de son moteur à essence deux temps (une vraie petite merveille de mécanique). Il est formidable mais son temps de vie est sans doute compté.  Pas d'illusion : sa première sortie ( pas encore prévue pour demain : de nombreuses travaux sont encore en cours : fixation du reservoir de carburant, installation éléctrique ,rodage du moteur ainsi que reglage des différentes commandes) correpondra quasi certainement à son premier crash ..  Des photos (avant et après) seront publiées sur ce blog ... 
 
 Par contre , nettement plus excitante est la décision prise (toujours suite à ma brillante reussite) de me lancer dans le parachutisme. La formation PAC (progression accompagnée en chute libre) est entamée.  4200 mètre , la porte s'ouvre et il faut sauter.. 50 secondes de chute, ouverture à 1500 mètre et retour en douceur sur la terre fermer quelque 6-7 minutes plus tard.
   Cours théorique et pratique au sol toute la journée de vendredi pour un saut prévu hier matin.
 Pour vous donner une idée de l'aventure, la première chose qu'on vous demande quand vous arrivez sur place est le nom de la personne a contacter en cas de problème... Sympathique je vous dis pas.  Malheureusement , le vent était trop fort hier pour pouvoir réaliser cette première (et peut être dernière)  qui est donc remise à une date indéterminée (peut être le W-E prochain)  .. Je suis TOUT CHAUD ! L'idée d'être confronté à quelque chose de relativement difficile me plait beaucoups . J'attend avec impatience ( avec quelques appréhensions aussi, le contraire serait inquiétant) cet instant ou la porte va s'ouvrir , je vais m'approcher et il va falloir sauter (ce n'est pas un saut en tandem). Cette impulsion pour sortir , il va (je pense) falloir aller la chercher au plus profond de soi (déconnecter le cerveau auparavant sera approprié)
Enfin , tout vient à point a qui sait attendre (si si , j'y crois !)
 
P.S  Le titre est inspiré. A l'auteur (que je garde anonyme) : n'y voit  pas d'offense ou de manque de respect ..  La discrétion est une bien belle idée qui j'en suis sur te plaira !


13:04 Écrit par Mat | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |